Afin de mettre en lumière les arts cambodgiens, Phare Ponleu Selpak compte sur le soutien crucial de son organisation sœur en France. Leur étroite collaboration leur a permis au fil des années de développer de nouvelles possibilités de financement et de rayonnement international.

Notre association

Phare Ponleu Selpak France (PPSF) est une association française loi 1901, partenaire de l’association cambodgienne Phare Ponleu Selpak. Créée en 2011, elle est basée à Paris et composée d’une cinquantaine de membres et d’une dizaine de bénévoles.

 

Nos missions

Nous venons en soutien aux programmes sociaux, éducatifs et artistiques de Phare Ponleu Selpak grâce à diverses actions en communication, ventes, projets culturels, mécénat d’entreprise, partenariats, recherche de fonds, mobilisation de donateurs, voyages solidaires, expositions en France, tournées de spectacles en Europe, co-productions et ateliers d’art. Nous collaborons intensément avec nos homologues sur le terrain pour identifier les projets annuels et les priorités de financement, tout en encourageant le rayonnement de la culture cambodgienne à travers le monde. Nous portons enfin une attention particulière au programme de protection de l’enfance, destiné à une centaine d’enfants de Phare Ponleu Selpak en grande précarité, pour veiller à leur sécurité alimentaire, leur santé, leur logement et leur accès à l’éducation.

 

Nos valeurs

Phare Ponleu Selpak France a pour objet de contribuer à la protection de l’enfance, à l’éducation et au développement des personnes en difficultés au Cambodge et dans le monde. Elle conçoit et met en œuvre à cet effet différents programmes sociaux, éducatifs et culturels. Notre charte éthique défend les valeurs de solidarité, d’engagement, de professionnalisme, de confidentialité, d’indépendance et de transparence.

 

Nos publications

Retrouvez ici nos rapports d’activités 2017, 2018, 2019, ainsi que les dernières actualités. Vous pouvez également consulter nos statuts.

 

Notre gouvernance

L’équipe est composée d’un bureau de 3 membres, d’un conseil d’administration et d’un consultant en charge des levées de fonds et du suivi des donateurs :

Dorothée Alemany Dorothée Alémany, présidente de Phare Ponleu Selpak France, a découvert l’association lors de sa venue au Cambodge en 2008. Diplômée d’un master des métiers des arts et de la culture, et ayant travaillé dans la production de spectacle vivant en France, elle souhaitait s’investir dans un projet culturel fort en arrivant à Phnom Penh. L’organisation du festival Tini Tinou (mai 2009) lui a été confiée, ce qui l’a mobilisé pendant 8 mois sur la recherche de financements, développement de partenariats, mise en place de la programmation administrative, contractuelle, et logistique. Elle a depuis travaillé à New York comme directrice de la compagnie de danse Trisha Brown, à Paris comme directrice de production au Théatre National de Chaillot, et elle est actuellement déléguée générale du Ballet de l’Opéra de Lyon.
Jean Luc Perron Jean Luc Perron, secrétaire, a pris une part active à la création de l’entreprise sociale Phare Performing Social Enterprise en 2012, puis accompagné son développement jusqu’à la fin de 2016, quand il dirigeait la Fondation Grameen Crédit Agricole et la représentait au conseil d’administration de PPSE. L’entreprise sociale a rempli tous les objectifs que lui avaient fixés ses fondateurs : à la fois succès commercial et économique de l'entreprise de spectacle, et accomplissement de la mission sociale en faveur des enfants et des jeunes issus des milieux les plus défavorisés.
Davina Macphail Davina MacPhail, trésorière, a travaillé chez Phare Performing Social Enterprise pendant plus de trois ans au Cambodge, entre 2013 et 2016, aux côtés de Dara Huot et de l'équipe initiale de PPSE. Elle a initialement aidé à la structuration de l'actionnariat pour le lancement de PPSE puis animé la vie de l'actionnariat ainsi qu'organisé le festival Tini Tinou pendant 3 années de suite. Cette expérience très riche et forte lui donne envie de poursuivre son engagement aujourd’hui au sein de PPS France.
Xavier Gobin De 1997 à 2007, Xavier Gobin fut danseur de ballet professionnel au sein des compagnies de Maurice Béjart puis Jiri Kylian. Cependant, très vite, l’a rattrapé le désir de donner la chance à d’autres d’éprouver le plaisir de la création artistique et de la scène, ce qui l’a mené à une rencontre magnifique avec Phare Ponleu Selpak à Battambang au Cambodge. Il débute au mois d’avril 2008 comme administrateur de l’école de cirque, et y ressens de manière concrète et sensible combien l’art est un antidote à la monotonie, à la précarité et au conformisme. L’alliance entre projet de développement local, collaborations internationales et vision ambitieuse lui procure une énergie débordante qu’il met au service de l’immense talent des artistes en herbe avec qui il collabore quotidiennement. Il devient ensuite directeur du chapiteau professionnel de Siem Reap en 2013 pour 3 ans, puis de retour en France, producteur exécutif et manager de Phare Ponleu Selpak France.
Bénédicte Ravel Bénédict Ravel, consultante en « Hospitality » et organisatrice d’événements culturels, voyage depuis plus de 35 ans et s’est toujours intéressée aux associations culturelles et aux artistes des pays visités. Depuis 2007, elle vit en Asie du Sud-Est, d’abord 3 ans au Vietnam puis depuis 10 ans au Cambodge. Elle a connu Phare en aidant à l’organisation d’expositions de peintures à la galerie « Romeet » de Phnom Penh. Membre du conseil d’administration de Phare Ponleu Selpak depuis 2015, puis Présidente depuis 2017, elle s’est rendue de nombreuses fois sur le campus l’association à Battambang pour apprendre à mieux comprendre le fonctionnement des écoles d’art, et soutient activement le Programme de Protection de l’Enfance.
Philippe Guichandut Philippe Guichandut a une longue expérience dans la solidarité internationale en Asie et en Afrique, avec un parcours professionnel essentiellement dans diverses ONG de développement françaises. En charge des programmes sur le Cambodge pour Enfants et Développement, il rencontre Véronique Decrop et visite dès 1994 le centre de Phare à Battambang. Depuis il n'aura de cesse de faciliter des financements pour appuyer le développement de Phare à travers les diverses ONG dans lesquelles il va travailler. Dernièrement en tant que Directeur du Développement de la finance inclusive, il a participé à l'entrée au capital de la Fondation Grameen Crédit Agricole dans PPSE. Il a été membre de l'association PHARE (Patrimoine humain et artistique des réfugiés et de leurs enfants) dans les années 90 et plus récemment de PPS France dont il a intégré le CA en 2013.
Maya Ross Maya Ross a découvert le cirque Phare pour la première fois en visite au Cambodge en 2015. Elle a été profondément inspirée par l'organisation et la vision de l'école de Battambang. Elle est revenue en 2017 pour travailler sur Tini Tinou et a contribué au travail du bureau de gestion de PPS. Également, elle a été professeur de cirque pour la classe de loisirs des enfants. Elle a assisté l'équipe chargée de la gestion de la tournée "Or blanc" en Europe. Actuellement elle poursuit des études de théâtre au Royaume-Uni. Elle souhaite apprendre encore plus sur la gestion et la production artistiques, et reste engagée dans le cirque.
Nadine Aguilar Nadine Aguilar rencontre Phare en 2013. Elle initie un partenariat avec Apprentis d’Auteuil où elle travaille jusqu’en 2016 et monte des projets basés sur l’échange entre jeunes cambodgiens et français : ateliers cirque en France dans les établissements de la fondation animés par les jeunes artistes de Phare, chantiers de solidarité au Cambodge, formation de formateurs… Convaincue par l’énergie et l’originalité de PPS elle décide de rejoindre le conseil d’administration de PPS France en 2019.
Philippe Merlant Philippe Merlant est journaliste professionnel depuis plus de 40 ans. Il fut le premier président de l'association PHARE (Patrimoine humain et artistique des réfugiés et de leurs enfants), créée à la fin des années 1980 pour faire connaître les cours de dessin créés par Véronique Decrop dans le camp de Site 2, à la frontière thaïlandaise. À ce titre, il a contribué à la diffusion du livre et du film créés autour des dessins des enfants, puis, depuis la France, a accompagné et soutenu la construction du centre artistique de Battambang en 1993-94. En 2019, il a souhaité intégrer le CA de PPS France pour contribuer à la transmission du patrimoine issu de cette riche histoire.
Caroline Poujol Caroline Poujol est originaire d’Aurillac, où très important festival de théâtre de rue l’a ouvert au mélange des arts et à leurs bienfaits sociaux : cela explique en partie pourquoi la découverte de Phare en 2012, lors d’un séjour au Cambodge, a été un véritable coup de cœur. Caroline habite aujourd’hui à Hong Kong et soutient l’association par des levée de fonds et l’accueil d’artistes de la troupe. Elle a une double formation de finance et développement durable acquise progressivement, a travaillé en banque d’investissement à Londres, en banque de développement à Paris, puis exerce aujourd’hui comme consultante environnementale et sociale a1 Hong Kong. Ses sujets de prédilection sont la gestion des déchets, le changement climatique et la finance durable. Elle gère par ailleurs une Association de Maintien de l’Agriculture de Proximité depuis 7 ans.
Géraldine Darpoux Née ne 1978 à l’ile Maurice, Géraldine Darpoux étudie les sciences Politiques à Toulouse puis complète un Master 2 en management des institutions culturelles à l’Unviersité de Paris Dauphine. Elle est responsable des activités culturelles du Centre Culturel Français au Cambodge (ancien Institut Français) de 2003 à 2005, puis consultante en communication d’accompagnement du changement chez BPI groupe France de 2006 à 2011. De 2011 à 2015, elle retourne en famille au Cambodge où elle travaille durant 2 ans pour Phare Ponleu Selpak au lancement de Phare Performing Social Entreprise et à la création de Phare Circus. Au Mozambique de 2015 à 2019, elle crée 16Net0, espace de co-working, concerts et expositions, et plateforme pour la jeune génération d’artistes mozambicains. De retour en France en juillet 2019, elle est installée à Marseille et reste impliquée dans 16NetO.

Nous soutenir

Tous vos dons sont déductibles de vos impôts en France à hauteur de 66% du montant total des dons dans la limite de 20% de votre revenu net imposable. Grace à notre partenariat avec la Fondation Anber, vous pouvez également défiscalisez votre Impôt sur la Fortune Immobilière, à hauteur de 75%. Retrouvez le formulaire ici.

Ou bien soutenez nous directement en ligne grâce à ce lien. Si vous le pouvez, optez pour un don mensuel, même minime, en cochant la case proposée en option sur Paypal, cela nous donne plus de visibilité pour la continuité de nos programmes!

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter: [email protected]

Merci du fond du coeur à tous les partenaires qui nous ont soutenu en 2019: