La malnutrition touche encore de nombreux enfants au Cambodge. Ils consomment du riz, un peu de viande et de légumes, mais rarement des fruits et des produits laitiers, car ils ne sont pas abordables pour les ménages vulnérables. En outre, les Cambodgiens consomment des quantités excessives de sel, de sucre et de GMS. Les enfants boivent également beaucoup de boissons énergisantes et de boissons sucrées, ce qui peut augmenter leur risque de souffrir de diabète ou d’autres maladies chroniques à l’âge adulte. Apprendre ce que nous mangeons et d’où viennent les aliments est la première étape pour réduire la malnutrition.

 

Notre premier pas vers l’éducation à la nutrition a commencé par un projet pilote de jardin scolaire. Le projet “Promouvoir la Nutrition et le Jardinage à l’Ecole” a été conçu et mis en œuvre en novembre 2021, par Anthea L., spécialiste de l’alimentation, de la nutrition et de la santé. Elle fait partie du programme européenne “EU Aid”.

L’objectif de ce projet est de prévenir et de réduire tous les types de malnutrition parmi nos étudiants et nos communautés. Une nutrition efficace nécessite une approche holistique avec des thèmes transversaux, notamment WASH et l’agriculture avec une approche sensible au genre.

Phare a collaboré avec le CE SAIN (programme Farmer to Farmers financé par USAID) et l’Université nationale de Battambang depuis novembre 2021. CE SAIN a fourni et affecté 3 experts agricoles à Phare entre janvier et avril 2022. Les experts ont mené des ateliers de formation (théorie et pratique) sur la culture hydroponique, les microgreens et les lits surélevés/la conservation des légumes aux étudiants et au personnel de Phare.

Le jardin de l’école fournit non seulement les légumes, mais aussi un environnement permettant aux élèves d’apprendre et de s’épanouir. Les élèves de maternelle participent à l’arrosage des plantes, au désherbage, à l’apprentissage des bienfaits des différentes plantes pour la santé et à la façon de les cultiver. Ils découvrent également les variétés de légumes et de légumineuses produites au Cambodge et leur utilisation dans la cuisine cambodgienne.

Les élèves de maternelle sont invités à sentir, toucher, et goûter différents aliments des 5 groupes alimentaires : céréales et féculents, légumes, fruits, aliments riches en protéines et aliments riches en calcium. Les activités créatives d’art alimentaire permettent aux tout-petits d’apprendre en utilisant leurs 4 sens pour développer non seulement leur imagination, mais aussi leurs connaissances en matière d’alimentation et de nutrition. En outre, les élèves de maternelle apprennent à se laver les mains et à adopter des pratiques d’hygiène et d’assainissement de base,

telles que le nettoyage des mains avant et après la manipulation des aliments. L’objectif de ces activités est que les élèves les appliquent à la maison et soient capables de les reproduire dans la communauté et à la maison.

Lorsque les légumes sont prêts à être récoltés, ils sont utilisés par la cuisinière de la cantine scolaire qui est en charge du “Programme de déjeuner”. Les élèves les plus vulnérables sont sélectionnés pour faire partie du programme de déjeuner via le programme de parrainage, où ils bénéficient des repas nutritifs de Phare.